Comment lire une police d’assurance auto ?

La souscription à une assurance est une condition obligatoire pour tout possesseur de voiture. En termes simple et profane, l’objectif consiste à donner au propriétaire du véhicule une couverture financière en cas de sinistre. Mais pour en bénéficier réellement et totalement, il est important de bien savoir lire une police d’assurance auto. Même si celle-ci est souvent rédigée avec des caractères réduits au maximum pour en limiter le nombre de pages, vous devez prendre le temps de les déchiffrer avant de signer. Dans le cas contraire, vous risquez de toujours vous retrouver avec l’impression de vous être fait avoir, comme le pense la majorité. Voici les points essentiels à scruter pour comprendre le principe.

Les conditions générales

En termes communs, la police d’assurance n’est autre que le contrat qui lie la maison de couverture à son client. Les conditions générales constituent le premier point à considérer pour lire une police d’assurance. Elles sont presque toutes identiques pour n’importe quelle compagnie d’assurance, puisqu’elles doivent indiquer des informations communes. Seules les terminologies peuvent varier, mais les idées restent les mêmes. Les conditions générales constituent en gros la partie définissant les réglementations concernant les contrats d’assurance auto. Elles indiquent les modalités globales à effectuer et exécutables en cas de sinistre, comme le délai de déclaration, le délai de paiement et les prescriptions, entre autres.

Les conditions particulières

Cette partie constitue l’intérêt principal de votre contrat. En effet, elle doit expliciter noir sur blanc les différentes garanties pour lesquelles vous avez souscrit. Outre les informations classiques comme l’identité des parties et l’objet de l’assurance, elle doit mentionner plusieurs informations répondant aux besoins pour lesquels vous avez contracté. Le fait de lire une police d’assurance doit par exemple vous indiquer la nature des risques garantis, la période de couverture, les conditions d’application et les exclusions (cas pour lesquels la garantie ne sera pas valable). Elles mentionnent également le montant de la prime à régler et celui de la garantie, et enfin les recours en cas de litige.

Les termes techniques

Vous devez également vous focaliser sur les termes techniques et vérifier que leur application répond bien à vos besoins dans le contexte concerné. En effet, savoir lire une police d’assurance auto dépend surtout de la capacité de comprendre les différents vocabulaires techniques utilisés. N’hésitez pas à demander une explication claire auprès d’un spécialiste, pour éviter de signer un contrat qui ne satisfait pas vos attentes.

Assurance auto : existe-t-il une souscription minimale ?
Un contrat d’assurance auto se résilie-t-il facilement ?